Comment convaincre au zéro déchet ?

11 Nov 2018

Je vais essayer de vous résumer tout ce que j’ai appris et analysé ces quatre dernières années à propos de convaincre au mode de vie green. Je précise toutefois que cet article est subjectif car il décrit mon point de vu.

 

Tout d’abord j’ai bien compris que ces dernières années le changement de consommation des gens venait des documentaires, influenceurs, blogs, etc mais pas du gouvernement. Donc dans le jargon du monde de la stratégie on appelle ça une initiative Bottom Up. (Du bas vers le haut). C’est à dire que c’est le peuple en bas de l’échelle du pouvoir social qui se rassemble et devient suffisamment important pour qu’ensuite le gouvernement doivent suivre le changement en créent des lois pour éviter un mécontentement général.

Par opposition une initiative top down (du haut vers le bas) est une action que le gouvernement oblige au peuple (exemple : une nouvelle loi, une campagne publicitaire, etc).

 

 

 

 

Je crois au Bottom Up car les grands changements sociaux se sont fait par des manifestations. Sauf qu'aujourd’hui en 2018 manifester ne sert plus à rien et on est beaucoup plus utile en changeant individuellement notre façon de consommer.

Être zéro déchet c’est avoir compris qu’il faut arrêter de consommer des produits mais consommer des expériences.

“Parfois le plus dur c’est de ne rien faire” → c’est exactement le cas ici, il faut arrêter de (sur-)consommer. Même surconsommer un produit écologique est une action polluante.

Exemple : un tote bag en tissu réutilisable est mieux qu’un sac en plastique jetable. Sauf qu’il faut utiliser ce tote bag 300 fois pour rentabiliser l’eau qu’il a consommer à sa production. Conclusion : n’avoir qu’un ou deux tote bags ou sinon garder les sacs en plastique…

Bref on baisse notre consommation et on apprend a remplir nos journée sans shopping.

 

Si on en revient à convaincre :

 

Je vise à faire prendre conscience aux gens pas du tout zéro déchet de l’importance et des avantages du zéro déchet. J’utilise beaucoup Amazon pour promouvoir des produits durables (ex : Lamazuna etc.) - lire la liste de mes produits ZD favoris.

Beaucoup de personnes déjà bien avancées sur la voie du Zéro déchet ne comprennent pas mon choix de promouvoir cette plateforme pas durable du tout. C’est très simple. Il y a 18 millions de français utilisant Amazon en 2018 et j’utilise ce schéma ci-dessous pour les habituer sans les bousculer à un autre monde de consommation.

Je peux me permettre de suivre cette stratégie car il y a une pléthore de blog Zéro Déchet qui permettent aux gens déjà durables d’être accompagnés pour aller plus loin.  



 

 

NB : Une journey map est un exercice de Design Thinking courant qui permet d'inventer la vie un personnage fictif "persona". Les personae sont construits après analyse/sondages afin de regrouper plusieurs personnes ayant le même comportement. 

 

 

 

 

Pour convaincre selon moi il y a plusieurs critères :

 

1 - ne pas être moralisateur mais inspirant

2 - être patient mais pas impatient à la lenteur du changement chez certaines personnes

3 - axer le ZD sur les bénéfices court terme personnel que la personne va obtenir mais pas sur la planète si la personne n’est pas écologique dans l’âme (ex : ta santé sans plastique, tes cheveux sans silicone et ton porte-monnaie sans produits jetables seront au top en moins de 6 mois)

4 - proposer des petites actions mais pas de tout changer d’un coup sinon la personne va se décourager et TOUT laisser tomber pour retourner à sa surconsommation habituelle

5 - proposer des produits faciles d’accès même si pas super clean comme LUSH ou alors des produits cleans vendus sur Amazon (comme moi) au bout de quelques mois la personne va naturellement changer au mieux ses produits et boutiques

5 - si la personne est réellement réfractaire au ZD : lui parler d’autres modes de vie green qui pourraient l’intéresser comme le véganisme ou le minimalisme par exemple.

 

 

Je pense que si vous utilisez un des “mais” vous aller renvoyer une image négative du zéro déchet et inconsciemment la personne va penser ça : “oula quand on est zéro déchet on est moralisateur, impatient, extrémiste … non merci je ne veux pas être aussi négatif”.

 

 

Si vous voulez aller plus loin

une autre vidéo très intéressante peut vous aider par analogie (en faisant un rapprochement comparatif) :

 

N’hésitez pas à mettre un cœur si vous avez trouvé l’article intéressant :)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Vous aimerez aussi :

Découverte du Feldenkrais - réapprendre à bouger

Le PDT - Personal Design Thinking

1/15
Please reload

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now